Le curcuma et ses bienfaits, zoom sur cette épice santé !

Découvrez toutes les informations sur le curcuma, ce super-aliment santé et bien-être !

 Le curcuma, le super-aliment santé ! 

curcuma longa

Le Curcuma, de son nom Curcuma Longa (Turmeric en anglais, Jianghuang en chinois), est une plante vivace, rhizomateuse de la famille des Zingibéracées.

Généralement de taille comprise entre 50cm et 1 mètre, elle dispose de larges feuilles vertes pouvant atteindre jusqu’à 50cm de long.

Ayant besoin d’un fort taux d’ensoleillement et d’une terre fertile, le curcuma se cultive facilement sur les territoires tels que l’Inde et l’Asie dont il est originaire.

Le terme « rhizomateuse », signifie que la plante dispose d’un ou plusieurs rhizomes, une tige ou racine particulière (comme le bambou par exemple).

Quelques rhizomes sont bien connus et aboutissent sur des aliments que nous consommons directement et plus ou moins quotidiennement, comme l’asperge en France par exemple.

Certain rhizomes se transforment aussi en tubercule, comme la bien connue pomme de terre.

Moins connus sur notre territoire, nous trouvons le manioc et le gingembre.

Pour en revenir au Curcuma, c’est donc de ses rhizomes qu’est extraite l’épice que nous connaissons tous.

rizhome curcuma longa

 Culture du curcuma : 

Le curcuma est issu d’une longue sélection au point que l’existence de curcuma sauvage n’est plus réellement vérifiable à cause des diverses modifications au sein de son ADN.

Les premières traces d’utilisation de Curcuma sont trouvées en Inde au quatrième siècle, où il était utilisé pour soigner certaines maladies cardiaques, aujourd’hui encore, il est considéré comme « sacré ».

Par la suite, son utilisation semble apparaître plutôt au cours du septième siècle en Chine.

Son utilisation n’apparaît qu’au cours du dix-septième siècle en Europe, suite à son importation afin de l’utiliser notamment pour sa capacité à teinter le textile, en plus de ses effets bénéfiques pour la santé.

fabrication tapa

Pour la petite histoire « Hina-Tea », en Polynésie Française, le dieu Rao (dieu de la débauche), était associé à la culture du curcuma, et était invoqué en période de plantation pour porter chance lors de la future récolte. Le curcuma était utilisé principalement pour teindre les tapas (tissus Tahitien). 

tiki rao

Aujourd’hui, le Curcuma et ses bienfaits sont reconnus dans le monde entier notamment pour ses effets sur la digestion, et est importé/exporté sur l’ensemble des continents (néanmoins l’Inde reste le plus important producteur et consommateur).

 Reconnaissance bienfaits curcuma : 

En Inde et en Chine, il est principalement utilisé pour ses capacités anti-oxydantes et digestives.

En Europe, il est utilisé aussi en médecine, pour aider à traiter différents maux d’ordres gastriques et inflammatoires.

Ces différents effets et bienfaits seraient dût à la présence de ce qui a été qualifié de « curcumine », disposant d’un fort taux antioxydant.

 Comme la plupart des plantes, épices et aliments, le curcuma est sujet aujourd’hui encore (et de plus en plus), à de nombreuses études pour déterminer de façon plus précises ses effets sur le corps humain et son comportement face à certaines maladies.

curcuma coupe

Tout d’abord, il faut savoir que le curcuma est dit « instable », ce qui signifie que ses effets et réactions peuvent variés selon certain facteurs, ce qui rend les études plus difficiles, néanmoins le curcuma fait partie des aliments les plus prometteurs et beaucoup d’expériences ont déjà été effectuées sur l’homme, notamment atteints de cancers, concernant les maladies les plus graves.

Toutefois, il est d’ores et déjà désigné comme « alicament », jeu de mot entre aliment et médicament.

A ce titre, l’OMS (organisation mondiale de la santé) le désigne comme aliment « cliniquement justifié ». 

 Effets bénéfiques du curcuma : 

La recherche sur le curcuma porte principalement sur ses effets contre certain cancers.

Selon Wikipédia, en Inde où le curcuma est fortement consommé, les cancers seraient nettement moins présents (jusqu’à neufs fois moins pour les cancers du côlon).

De nombreux médecins et associations de médecins (comme l’American Cancer Society) se penchent très sérieusement sur le sujet, le curcuma disposant d’un fort potentiel d’obtention de résultats probants.

Son composant, la curcumine, bloque (dans des proportions à quantifier) la prolifération de cellules cancéreuses, aussi, elle favorise la fabrication d’enzymes, ce qui favoriserait l’élimination de la maladie (les études se déroulent sur trois mois et utilisent un peu moins de 10 grammes de curcuma consommé quotidiennement, et sont utilisés en complément de la chimiothérapie).

Néanmoins les doses utilisées pour ces études sont bien supérieurs aux doses présentes dans les thés, et l’infusion diminue aussi l’apport, ce qui favorise donc les bienfaits moins « intenses » que pour le combat contre le cancer.

poudre de curcuma

Pour une moins forte dose (environ 1-2 grammes par jour), il aurait tout de même des effets comparables à l’ibuprofène, notamment contre les maladies liées aux articulations comme l’arthrose.

Parmi les bienfaits plus « courants » et en infusion, il est avant tout mis en avant l’effet anti-inflammatoire, et principalement au niveau des intestins, et donc de la digestion comme le souligne l’European Medicines Agency. 

 Le curcuma et l’économie : 

L’inde domine le marché mondial du curcuma, et pour cause, il est utilisé pour bien des applications.

Nous le retrouvons donc en médecine, en épice pour la cuisine, mais aussi en cosmétique !

L’Inde produirait donc environ 2 millions de tonnes de curcuma par an, dont seulement 10% serait destiné à l’export.

Depuis une dizaine d’année, la demande mondiale en curcuma augmente d’environ 10% par an, avec un intérêt accru aux Etats-Unis notamment, où il est, selon wikipédia, la plante la plus prisée dans les compléments alimentaires.

Avec le développement de certaine pratique comme la médecine ayurvédique (médecine Indienne), et l’engouement général pour la médecine douce et les plantes, le curcuma dispose donc de beaux jours devant lui, d’autant plus avec les différentes études mettant en avant ses vertus au fil des années !

khandoba temple

Vous pouvez goûter ce curcuma, qui est mélangé à de la grenade et de la menthe dans notre thé Mintea, directement sur notre boutique !

Vous pouvez aussi découvrir d’autres « super-aliments » comme la baie d’açaï sur notre article dédié !